samedi 20 septembre 2014

Le culte Mennonite ici et ailleur .

Depuis quelque années je fréquente  une église Mennonite toute simple mais dés le début ,je me suis aperçut que m intégré comme membre extérieur serait une route longue et laborieuse.

Il manque quelque chose et cela  me semble important et même capital pour que cette inspiration devienne une force .
Ma foi vacille car après le culte je me retrouve  avec des personnes que je ne connais pas .
Leur problèmes personnelle à leur situation me dépasse et m interroge.
Pourquoi cela me semble si difficile !!!et puis je me suis souvenu  des amish et des mennonites du vieil et du nouvel ordre .

L excommunication mot terrible  et souvent ravageur spirituellement et physiquement  .
Le lien  qui les unit  et au départ une pratique rigoureuse de la bible puis certain essaye de transmettre une parole différente dans l assemblé mine de rien je perçoit cette écoute généralement la communauté Amish les excommunies et les met de coté .

Traversant une période difficile nous les retrouvons dans une assemblée évangélique  mais j ai remarqué un fait important  c est que cette parole n est plus entendu ils deviennent eux même cette parole .C est a eux de savoir si oui ou non  ils peuvent trouver cette place perdu ailleurs.

Ce soucis de faire" partit" je le retrouve lors des cultes extérieur à la communauté ma voix est devenu muette .

Voila bien  une route longue et sinueuse lorsque l on se réfère à une seul pensée mettant de coté l    héritage et culture Mennonite qui ne serais pas compris par l assemblé .

La réponse à cette question je ne l est pas  j ai eut des idées "l association et la communauté "ce qui manque le plus ce sont les membres .

Je garde espoir  déjà d avoir des réponses à ce problème de santé qui m inquiète et puis dés la réponse venu  mettre en place tout c est mots pour qu' ils deviennent des actes accomplis .

Même si je me fait discret depuis lors des cultes par ma présence ma pensée, ma foi, mon inspiration accompagne cette famille Anabaptistes car ensemble  nous allons construire de grande chose .

Le Seigneur m a donné un corps celui ci robuste et plein de vie traverse  des épreuves et gravit des montagnes celui ci représente la première église .Un trésor parmi les cieux .

Patience .

A bientôt .






 
Voila ma foi mon inspiration  simplicité  et espoir  ensemble tout est possible .

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je vous réponds brièvement car je n'ai pas d'Internet et j'utilise un ordinateur emprunté.
    En vous lisant, curieusement je sens une souffrance intérieure, je ne saurais dire..........Il n'est peut-être pas si évident que cela d'insérer une communauté anabaptiste qui l'a toujours été d'héritage et de culture.
    Je vous ai répondu également à un autre commentaire plus ancien. Je me demandais si vous êtes prêt vous-même pour créer cette communauté. Où n'est pas un problème, on peut toujours trouver un local, emprunté par la Commune, je ne pense pas que cela soit le problème majeur. Avec qui, cela n'a pas trop d'importance, la maison du Christ doit être ouverte à tout le monde, même si ce n'est que pour participer à un office, c'est donner l'opportunité à des gens peut-être de découvrir leur voie.
    Comment - Cela est plus complexe, mais on peut trouver des initiatives ludiques qui inciteront à découvrir les Anabaptistes sous un autre angle, par exemple : proposer une journée "atelier" pour apprendre à planter des légumes, les parents repartiront avec une idée positive et peut-être qu'ils s'interrogeront par la suite et reviendront en confiance. Je pense que des personnes qui ne cherchent pas forcément Dieu, peuvent le trouver sur leur chemin. Au contraire des personnes tourmentées qui cherchent Dieu comme une issue n'est pas toujours favorable car elle peut attendre des résultats qui ne viendront pas si elle ne pousse pas la réflexion plus loin. Il serait aussi judicieux de pouvoir contacter des personnes Amish qui ont quitter la communauté, discuter avec elles, tenir compte de leur propos, et peut-être trouver une nouvelle forme de communauté plus souple tout en respectant les valeurs anabaptistes. Je crois beaucoup en l'échange, les gens du monde peuvent enrichir les Amish et inversement, tout n'est pas à rejeter dans le monde moderne, ce n'est pas un échange de bons procédés mais plutôt un partage.
    Je reviendrais vous parler si vous le souhaitez, quand j'aurais une connection.
    sylvie

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Sylvie .
    Non i n est pas évident et même très compliqué car tous voudrais mais tous ne pourront pas .
    Pour l instant cela reste une idée et un projet et souvent je m aperçois que la pensée Amish reste encore une montagne très éloigné pour certain et certaine .

    Il y a un grand travail de fond à effectué avant toute chose et plusieurs pistes peuvent être exploité comme l échange et le partage avec des anciens Amish effectivement .

    Certain email se perdent dans une détresse ou leur malheur et problèmes deviennent les miens mais je suis désolé à tous et à toute mon aide quel qu' ils soit ne se fera pas sur le web et restera bien mince.
    La route sera longue j en suis convaincu maintenant .

    RépondreSupprimer