vendredi 30 mai 2014

Nous récoltons ce que nous avons semé et ils ne sont pas content

le mal a bien travaillé et son oeuvre prend forme .

Ceux qui aujourd huit  réclame la fermeture  de  cette élevage sont les mêmes qui quarante  ans plutôt considéré mes grand parents comme des paysans sans envergure avec leur chevaux .

Quel ironie du sort.


Il y a une solution sans qu on soit obliger d utilisé la violence  c est vous et moi  .

Le Seigneur a entendu vos prières les a exaucées .Nous avons un projet , une association , une communauté à construire .

A bientôt .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire