dimanche 15 septembre 2013

Cette pensée qui doit devenir la notre .


Le précédent sujet traité de la pensée Amish .
Les Amish on une vision de la foi et de l enseignement différente de la notre.
Si vous avez remarqué pendant cette vidéo " secret life " il passe de la tristesse à la joie assez rapidement   .
Cela peut être déconcertant  mais en même temps  le Seigneur est un tout depuis le début pendant et après .
Leur vie celle des leur enfants vient de la volonté du Seigneur et l accepte .

Nous avons une vision différente car   le Seigneur devient un guérisseur dans des moments de tension  ou de panique .
On lui demande son aide oubliant qu il représente un tout .

Cette pensée dois devenir la notre ou d ou moins elle le deviendra .
Cette simplicité sera mis à l épreuve souvent des situations  nous demandera  de nous d adapté à elle .
Cette simplicité n est pas une obligation  mais un esprit  qui doit nous ouvrir une porte .
Le paraitre n existe pas chez les Amish chez nous oui .
On a peur peur de se tromper, peur de faire mal, peur des quand dira t on .

Oui c est un faite cela arrivera et ne dois pas effrayé  mais on contraire cela dois nous soudé les uns aux autres .
Changer n est pas facile  et ne se fait pas sans douleur.
Cela sera notre capacité  de croire  en ce projet qui nous permettra d avancé nous avons le temps et tout se fera aux moment voulu .Soyez sans crainte cela et pure vérité.

Chaque chose en son temps  nous avons encore une grande route devant nous .

L association  ses différents thèmes et sujets  vont commencé  à devenir plus présent  vont prendre corps et forme  durant les mois à venir .

Montré l exemple commence par des choses simple  je les fait même  si pour certain cela peut paraitre déconcertant cela m a permis de trouvé mon chemin .  les Mennonites m ont fait confiance et m on ouvert leur porte  simplement pour accueillir Dominique .

La route sera longue mais je ne suis plus seul à présent .

                                                                     MERCI
A bientôt.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire